Le Château royal

Tukholman kuninkaanlinna. Valokuvat: Norberg Design AB/ Dick Norberg.
Le Château royal de Stockholm est l'un des plus grands et des plus vivants châteaux d'Europe.  

Ses décors historiques reflètent l'art ainsi que la culture européens et suédois, depuis le moyen âge jusqu'à nos jours. Le Château, de style baroque italien, a été terminé en 1754.

Museo Tre Kronor. Valokuvat: The Royal Court/Alexis Daflos.

Le vieux château  


L´ancien château de Stockholm, connu aussi sous le nom de «Tre Kronor» (Trois Couronnes) se déploya pendant des siècles autour d´un donjon construit vers la fin du XIIIème ou au début du XIIIème siècle.

Gustave I Vasa (1521-1560), fondateur de l´état suédois, fut de ceux qui renforcèrent puissamment la défense de l´ancien château fort. Son fils Jean III (1568-1592), plus intéressé par l´esthétique architecturale, enjoliva l´édifice médiéval dans le style de la renaissance.

Au cours du XVIIème siècle, le château de «Tre Kronor» fut agrandi afin d´abriter, entre autres, l´administration croissante d´un état en passe de devenir une grande puissance européenne.

Don Quijote-sali, Juhlahuoneistoa. Valokuvat: The Royal Court/Håkan Lind.

La construction du nouveau château


La construction du Palais royal actuel commença par un remaniement complet de la partie nord. Le roi Charles XI (1660-1697) confia la reconstruction du château à l´architecte Nicodème Tessin fils, qui s´efforça de créer une résidence magnifique, digne du monarque absolu de Suède.

Les années 1692 à 1695 virent la reconstruction de la nouvelle aile nord ainsi que l´aménagement de l´étage supérieur, devenu aujourd´hui les «appartements d´appa rat».

Le7 mai 16 97, un incendie désastreux ravagea l´ancien château dans sa quasi totalité. L´aile nord rénovée est la seule partie qui put être sauvée. C´est à partir de celle-ci que Tessin conçut l´ébauche d´un palais entièrement nouveau, dont les premiers plans furent approuvés par le Conseil du royaume le 21 juin de la même année.

Des années difficiles


Tessin fut également chargé de diriger les travaux de rénovation du château. Ceux-ci commencèrent immédiatement. Très rapides au départ, ils allaient cependant être freinés faute de moyens, les guerres de Charles XII (1697-1718) ayant englouti toutes les ressources financières.
 
Ils cessèrent vers 1710. Peu de temps avant sa mort, en 1728, Tessin eut la satisfaction de voir sa grande oeuvre architecturale reprendre sur décision du Parlement (Riksdag) qui leva un impôt spécial appelé «contribution pour la construction du château».
Pilarisali, Bernadotte-huoneisto. Valokuvat: The Royal Court/Alexis Daflos.

La reprise des travaux


Les charges de Nicodème Tessin, à titre de responsable artistique et administratif, furent transmises à son fils Charles Gustave, mais la véritable direction des travaux revint à l´architecte Charles Hårleman, qui suivit fidèlement les plans originaux de Tessin fils.

Pour l´aménagement du rez-de-chaussée, il recourut cependant au style rococo qui était celui de son époque. Ce n´est qu´en 1754, que le couple royal, Adolphe Frédéric (1751-1771) et Louise Ulrica, put quitter sa résidence provisoire, sur l´île de Riddarholmen, pour s´installer au Palais royal, ou plus exactement dans la partie inférieure des deux grands étages de l´aile nord, connus aujourd´hui sous le nom de «appartements Bernadotte». Leurs fils, les princes Gustave (III), Charles (XIII) et Frédéric Adolphe reçurent chacun par la suite leur propre demeure dans les ailes est et ouest de l´édifice.

Le château, devenu un véritable Palais, fut entièrement aménagé vers 1770. La bibliothèque royale occupant l´aile nord-est fut inaugurée en 1796.  

Kaarle XI:n galleria. Valokuvat:: The Royal Court/Alexis Daflos.

Une représentation moderne


Le Palais royal de Stockholm offre au visiteur des occasions multiples et variées de s´initier à l´art et la culture suédoises à travers l´histoire. Le musée des Trois Couronnes (the Tre Kronor Museum), situé dans les caves de l´aile nord, renferme des vestiges de l´époque médiévale et des restes de l´ancien château.

L´époque où le Royaume de Suède était une grande puissance aspirant à manifester sa splendeur se reflète aussi bien dans les façades et les cages d´escaliers que dans quelques salles somptueuses des Appartements d´apparat (the Royal Apartments). L´élégance foisonnante et richement colorée du style rococo ainsi que le classicisme de l´époque Gustave III dominent dans les autres intérieurs du Palais. Des exemples marquants de styles d´agencement propres au xixème siècle sont aussi conservés.

Le Châtau de Stockholm est toujours la résidence du roi de Suède et c´est dans son cadre que se déroulent encore les manifestations représentatives de la monarchie suédoise. Les grands appartements sont utilisés pour les visites d´état, les audiences, les réceptions officielles et les fêtes. Ils restent cependant accessibles au public une bonne partie de l´année.

Aarrekammio, Eerik XIV:s regaalit. Valokuvat: The Royal Court/Alexis Daflos.

Le palais ouvert


Sous les admirables voûtes des salles du Trésor (the Treasury) ou de l´Armurerie royale (the Royal Armoury), situées dans la partie sud et est du château, le visiteur trouvera un intéressant aperçu de l´histoire de la monarchie suédoise. La chambre du Trésor abrite les insignes et les symboles les plus éminents du pouvoir royal.

L´armurerie royale renferme une collection impressionnante d´objets représentatifs du rôle à la fois politique et honorifique des monarques suédois, depuis la dynastie de Gustave I Vasa jusqu´à celle des Bernadotte. De par la richesse de leurs collections et l´agencement de leurs expositions, les institutions du Trésor et de l´Armurerie royale occupent une place de tout premier plan, même au niveau international.

Roomalaisia rintakuvia, Kustaa III:n antiikkimuseo. Valokuvat: The Royal Court/Alexis Daflos.
L´aile nord-est du château abrite encore un autre haut lieu d´intérêt : le Musée des antiquités (Gustav III's Museum of Antiquities), fondé par Gustave III en 1792 et ouvert aux visiteurs deux ans plus tard; soit l´un des plus anciens musées nationaux d´Europe.
 
Le Châtau de Stockholm, qui conjugue avec originalité les fonctions de demeure o. cielle royale et de monument culturel historique largement accessible au public, occupe une place tout à fait unique parmi les résidences royales de notre continent.